Vue détaillée actualité

Wall Street perd de l’élan

Le marché boursier américain ralentit entre les doutes croissants sur la politique économique de Trump et certaines données macro décevantes. Au cours du mois écoulé, les fonds dédiés ont gagné 1,3% en moyenne. 

Après avoir bondi de 14% depuis l’élection de Donald Trump, la Bourse américaine marque le pas. Au cours du dernier mois, en fait, l’indice Morningstar US Market TR n’a progressé que de 0,7% à peine (en euros au 26 avril).

L’évolution de l’indice Morningstar US Market TR sur trois mois

Données en euros au 26 avril 2017
Source : Morningstar Direct

L’optimisme des marchés s’est focalisé exclusivement sur les côtés positifs du programme électoral de Trump : baisse des impôts sur les sociétés, plan d’investissement dans les infrastructures, dérégulation de l’économie et du secteur bancaire.

Mais l’échec de l'abrogation de l’Obamacare (et de son décret anti-immigration) ont semé le doute sur la capacité d’action de l’administration Trump, qui cherche à se rattraper en annonçant cette semaine une réforme fiscale présentée comme « historique ». Elle prévoit que le taux de l'impôt sur les sociétés, actuellement de 35 %, pourrait être abaissé à 15 %, selon la promesse de campagne du républicain, tandis que le nombre de tranches d'imposition pour les particuliers serait ramené de sept à trois.

Cette réforme (la plus radicale depuis celle de 1986) doit désormais être soumise au Congrès américain pour approbation et risque de subir des modifications compte tenu des divisions entre républicains et démocrates, voire au sein même du camp sensé soutenir l’actuel président.

Les données macro se détériorent

Au niveau macroéconomique, la situation est complexe aux Etats-Unis. « La dynamique de croissance est faible en ce début d'année, notamment du côté des consommateurs, mais les anticipations restent très élevées et très optimistes », selon une analyse publiée par l’équipe de recherche économique de Natixis AM. « Le président Donald Trump change de stratégie sur le commerce mondial, la Chine n'est plus l'ennemi juré, mais aussi sur l'OTAN ou encore sur la Fed. Cela pourrait apparaître comme de l'instabilité. L'économie ne va probablement pas accélérer fortement par rapport à la croissance de 1.6% observée en 2016 ».

Les nouvelles sur le marché du travail ne poussent pas à l'optimisme non plus. Le nombre d'emplois créés aux Etats-Unis en mars (98.000) est le plus faible depuis 10 mois, selon le département du Travail. Le consensus anticipait 180.000 nouveaux emplois. Toutefois, le taux de chômage, stable à 4,5%, est au plus bas depuis mai 2007.

Concernant la politique monétaire, la tendance est désormais à la remontée des taux d'intérêt. Après la hausse du mois de décembre puis celle de mars, les membres du conseil de la Réserve Fédérale ont indiqué qu'il fallait s'attendre encore à deux hausses de taux en 2017.

Actions Etats-Unis : le « Top 10 » du dernier mois

Selon les données de Morningstar, les fonds de placement au sein de la catégorie Actions Etats-Unis disponibles à la vente en France ont gagné 1,33% en moyenne au cours du dernier mois (données en euros au 26 février). Sur 313 fonds au sein de cette catégorie, 145 ont battu la moyenne et 26 ont été en mesure d’afficher une performance supérieure à 3%.

En tête du classement on trouve le fonds Wells Fargo (Lux) Worldwide Fund U.S. Small Cap Value Fund I USD Acc (USD) , lancé en 2016, qui investit dans un portefeuille constitué d’actions américaines de petite capitalisation. Vient ensuite le fonds Morgan Stanley Investment Funds US Growth Fund I (USD), qui gère seulement 1,7 milliard de dollars et dont les investissements consistent principalement en actions ordinaires de sociétés de croissance américaines à forte capitalisation et, dans une proportion limitée, de sociétés étrangères. Pour clore le podium, on trouve le Legg Mason Royce US Small Cap Opportunity Fund Class A USD Inc (A) (USD), un fonds lancé en 2002 et noté Bronze par les analystes de Morningstar.    

Cliquez ici pour regarder la vidéo Is the US Stock Market Overvalued?

 

 

Sources : Morningstar